Quand Plopsa pense à Meli...

Publié le par Séb.


En 2007, Plopsaland rendit hommage à Meli Park en aménageant une petite maison sous la forme de musée pour permettre aux visiteurs de s'arrêter quelques instants et de se replonger dans le monde magique de Meli Park...







  Voici ces fameuses vitrines à souvenirs que l'on peut observer actuellement à Plopsaland.





  Ici on peut reconnaître un habit d'apiculteur, ainsi que différents pots de miel posés dans des box. En bas, certainement la fameuse télé qui passe en boucle ce film d'époque sur Meli Park. On peut deviner sous la télé un journal, certainement porté sur le miel. Au dessus de l'apiculteur, on devine ce qu'il semble être une abeille suspendue au plafond (si quelqu'un peut confirmer), vestige probablement de l'Apirama.









  Dans cette autre vitrine, trois abeilles clairement visibles, dont une qui a l'air de faire la grise mine...Bah oui, vous feriez quelle tête, vous, si on vous retirait une aile et un bras ??

L'accoutrement et la couronne de l'abeille du haut laisse penser que ça pourrait être une reine. On distingue dans le coin en haut à gauche une autre tête d'abeille, retournée on dirait. Sur l'étagère, si on fronce les sourcils on distingue...des maisons-champignons miniatures ! Les répliques en fait de celles qui étaient présentes dans le Bois des Contes de Fées. Cette illustration est en fait la pochette du disque vinyle "Meli Sprookjesland".

Tout en bas on remarque un cadre. Enfin, une planche à croquis est posée par terre et permet aux visiteurs d'admirer la naissance de nos abeilles sur papier.









Un zoom sur la vitrine précédente...On remarque une sorte de drapeau Meli derrière l'abeille. Par contre le cadre est toujours aussi peu visible. 

Allez un petit jeu : avez-vous remarqué qu'il manque le bout d'une des deux antennes de l'abeille ? Où est-il ?? Facile !

A noter que ces trois photos sont des photos personnelles prises d'un blog, dont l'adresse figure au bas de l'article. J'ai cherché, en vain, un moyen de contacter l'auteur pour lui prendre les photos. Je me suis donc permis, et je les retirerai si jamais on me le demande.



                                         source des 3 photos : http://marinakyo.canalblog.com/











Une autre photo, prise à un autre moment par un visiteur. On distinue bien ici les têtes des voleurs qui étaient dans le Palais d'Ali Baba. On voit aussi nettement mieux la pochette très colorée du vinyle "Meli Sprookjesland". En vrac, un drapeau, des pots de peinture (semble-t-il), des tickets concernant des produits Meli...

Tout ceci est bien sûr toujours visitable actuellement à Plopsaland.

(illustration ci-contre : Erwin Taets pour fotogalerijen.be)









Quoi de plus normal pour le fan de Meli de rester de longs moments devant cette vitrine. Que l'on soit partagé entre la nostalgie et la joie de revoir les symboles qui ont fait le charme du parc, force est de constater qu'au final c'est une excellente idée d'hommage rendu à Meli Park et ses abeilles. 



Voici le lien d'un site qui présente cette petite maison rendant hommage à Meli. L'inconvénient : c'est en flamand. Je vous propose ici l'essentiel de ce qu'il faut retenir de ce texte.
Cliquez pour visionner :
la page originale










AVANT

Située entre la place centrale et l'Apirama, on pouvait voir en chemin cette maison étrange, avec cette porte marquée par 4 grosses serrures, sa fenêtre bleue, son tonneau et son toit atypique... 
                                                                      









APRES

La même maison, aujourd'hui réaménagée, avec ses vitrines qui nous font replonger dans le monde féerique de Meli Park...
(photo : Nick Jespers du site ThemeParkVision)






Ici en gros plan un dessin conceptuel du dark ride Apirama...
(photo : Nick Jespers du site ThemeParkVision)

D'après le site flamand, la rétrospective présentée sur l'écran tv date de 1985 (à confirmer).

 Pour rappel, la maison abrite des souvenirs tels que des abeilles de l'Apirama, quelques produits de la gamme MELI, des affiches et drapeaux, des dessins conceptuels...





Commenter cet article